Fiac 2017

Fiac 2017

12 octobre - 16 décembre 2017

POLITICS OF DREAMS

Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu
 
La collection de la Fondation Otazu offre un regard étendu sur le monde contemporain, avec une attention particulière pour l’art ibérique et latino-américain. Liée aux origines de ses fondateurs, la collection se veut en effet espace de réflexion entre ces deux régions. Pour cela, elle réunit un ensemble d’œuvres multidisciplinaires d’artistes porteurs d’une vision internationale, suscitant le dialogue et le rapprochement de la réalité artistique actuelle à travers la peinture, la sculpture, la photographie et d’autres disciplines mixtes. Toutes ces réalisations donnent vie à une exposition unique, témoignage de la réalité créative actuelle et génératrice de valeur dans la société.
 
L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu.
Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.